Rechercher

Vers des relations plus harmonieuses : usage de la Communication Non Violente

Mis à jour : juil. 22

Il est de ces petits bouquins que je re-découvre avec plaisir parce qu’il est percutant, efficace et utile dans notre quotidien. Je parle du livre de Marshall B. Rosenberg : La communication non violente au quotidien.


Il propose d’adopter une posture bienveillante pour maintenir le lien avec soi… : Qu’est-ce qui se passe en moi ? En quoi il est important d’exprimer mes sentiments et comment le faire ? Quels sont mes besoins derrière ces sentiments qui s’expriment et comment les partager ? Comment demander ce que j’aimerais recevoir pour me rendre la vie plus belle ?


… Et avec les autres : à partir du moment où je prends la responsabilité de ce que je vis, je peux accueillir ce qui se passe chez les autres et ce qu’ils demandent à leur tour. Comment la présence à l’autre est essentielle, comment se focaliser sur l’autre permet de “dénouer l’insoluble” parce qu’il se sent écouté.


Maintenir le lien, c’est aussi avoir conscience de toutes ces formes de communication qui le coupe : nos critiques, notre déni de responsabilité, nos exigences.


Il est de ces livres que je recommande de lire plusieurs fois, à plusieurs moments de nos vies, pour faire un état des lieux d’où nous en sommes, pour évaluer le chemin parcouru, pour prendre conscience aussi du chemin qui reste à parcourir pour que nos relations aux autres s’apaisent, s’harmonisent, se fluidifient.


Mais, selon moi, tout ce chemin ne peut se faire qu’à une condition : celle de prendre la responsabilité de nos actes, de nos paroles, d’oser faire différemment, de se planter, d’ajuster, d’avoir le courage d’affronter ce qui nous effraie et d’assumer nos erreurs, non pas avec jugement et culpabilité, mais avec douceur et bienveillance. C’est ce que je vais continuer de faire, parce que je réalise que j’ai encore des progrès à réaliser et à quel point il est important pour moi d’entretenir des relations harmonieuses avec les personnes autour de moi.





«Je veux rester en lien avec le doux flot de la Vie et, où que j’aille, répandre des vagues d’amour.» Marshall Rosenberg


4 vues

© 2020 Bénédicte Vicario. Créé par claire-andre.fr

  • LinkedIn